La résistance

 Quel que soit votre rêve, vivez-le, car l’audace est empreinte de génie, de puissance et de magie
(Goethe)
Genius est un mot latin, pour les Romains ça représente l’esprit intérieur, saint et sacré, qui veille sur nous, qui nous guide dans nos actions.
Les grecs l’appel Daemon, ils croient que c’est un être séparé qui vit à l’intérieur de nous. Je vais l’appeler; Génie. Le Génie doit se battre pour s’exprimer à travers l’art, l’écriture et toutes autres formes d’expressions.
Il y a une partie de toi qui veut rester en sécurité, invisible, qui veut faire sa job tranquille, surtout ne pas déranger l’ordre établie, tandis que le génie veut sortir, parler au monde, faire des affaires, se connecter, changer les choses. L’ennemi # 1 du génie, c’est la résistance, j’en ai glissé un mot dans mon premier message (to ship or not to ship). La résistance c’est la peur, le doute, la procrastination, les dépendances, les distractions, la timidité, l’égo, le narcissisme, le perfectionnisme.
La procrastination est la manifestation la plus commune de la résistance, tu ne te dis pas «je vais jamais écrire mon livre», tu dis «je vais écrire mon livre, je commence demain». Le plus terrible avec la procrastination c’est que ça peut devenir une habitude, on ne met pas nos rêves sur la glace (en attente) qu’aujourd’hui, mais jusqu’à la fin de notre vie.
La résistance, c’est la force la plus toxique de la planète. Quand tu pense à un projet, quand tu veux changer les choses, (toi-même), commencer un programme d’entraînement, une diet, partir ta propre entreprise, faire un ironman, écrire un livre, en fait à chaque impulsion créatrice qui te pousse à t’élever d’un cran, à passer à un niveau supérieur,  il y a une force opposée qui va chercher par tout les moyens à te mettre des bâtons dans les roues, soit par la maladie, des urgences, des tâches apparemment importantes, la plus commune, «le temps» (j’ai pas l’temps), la résistance va chercher à mettre en cage le génie. La résistance a peur, peur de ce qui va arriver si l’idée aboutie, si ça marche, peur du ridicule,  peur du succès, du changement. La résistance recherche le confort, la cachette, la position sécure, une job stable, une niche douillette, «fitter» dans le système, la résistance va chercher par tous les moyens à saboter ton travail, ton art.
Ton travail , c’est de nourrir, d’amplifier et de glorifier le génie, ton travail est de créer quelque chose qui va apporter du changement ( un art qui va changer les choses), exposer ton humanité. Ton travail est de faire ton travail, pas ta «job», ta «job» c’est de suivre les instructions, ton travail c’est de faire la différence, ton travail est de livrer la marchandise, sortir des sentiers battus, de ta zone de confort, c’est pas naturel mais c’est ESSENTIEL.
On entend souvent des histoires de personnes diagnostiqué d’une maladie incurable qui décide de faire ce qu’ils ont toujours rêvé, un voyage, apprendre un instrument de musique etc…et il arrive, assez souvent, qu’ils deviennent en rémission, il n’ont plus rien à perdre, ils n’ont surtout pas de plan B. Est-ce qu’il faut attendre d’être rendu au pied du mur pour agir? Qu’est-ce qui nous empêche de réaliser nos projets, nos rêves, nos passions?
«c’est une chose d’étudier la guerre, c’en est une autre d’être un guerrier» disait Telamon d’Arcadia, mercenaire au 5e s A.C.
Un artiste, un athlète, un entrepreneur, porte des bottes de combat, c’est un pro, il se présente à chaque jours, peu importe les circonstances.
Tu es un guerrier, tu es un pro.
La résistance déteste les pros.
Alors qu’est-ce que tu as dans le ventre?
Let’s go!
Commence maintenant.
Bon vent!
Patrice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s