E=MC2

La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.

Einstein

Tu dis que tu n’as pas le temps, pas d’énergie pour entreprendre quoi que ce soit? Il y a un vieil adage qui dit: «si tu veux que quelque chose soit fait, demande à une personne occupée.»
Tu te rappel quand tu étais p’ti-cul, tu passais tes journée libre dehors, à courir, faire du vélo, à jouer, «maman! Je vais jouer dehors!!!!». Dans le merveilleux monde des adultes, occupé que nous sommes, nous avons des programmes d’entraînement, avec des objectifs à atteindre. C’est comme ça.
L’être humain est une sorte de machine qui s’use par manque d’usage. Il y a des limites bien sûre, on a tous besoin de repos, mais la plupart du temps, on gagne de l’énergie en dépensant de l’énergie. C’est quand même extraordinaire la machine humaine.
Nous possédons un énorme potentiel d’énergie, plus que nous pouvons espérer. Alors pourquoi les gens sont devenue de plus en plus sédentaire? J’ai déjà parlé de la fameuse résistance dans un article précédent, je vais essayer de ne pas me répéter, ça couvre une bonne partie de la réponse.
L’enfant est un prodige d’énergie, très tôt dans sa vie on va lui demander de se calmer, de se tenir tranquille, les parents fatigués de leurs journée de travail vont mettre le petit devant la télé, «regarde comme il est gentil, il ne dit pas un mot, un vrai p’tit ange».
À l’école, c’est une autre histoire, on va vite apprendre que l’apprentissage, c’est plate, il n’y a qu’une seule et bonne réponse aux questions. Et comment peut-on demander à des enfants de rester assis, en rangée, à longueur de journée? Comme on s’habitue à tout, on s’habitue également à la léthargie. Mais comment s’en sortir? Comment réveiller le potentiel d’énergie qui dort au fond de nous?

tu dois te maintenir top shape.
Les gens qui sont en forme, se sentent bien dans leur peau, ils sont en contact avec la nature, avec leur corps, ils sont plus propice à utiliser leur énergie pour le bien de la planète qu’une personne qui a une vie sédentaire.

Prendre conscience du négatif et accentuer le positif.
Il y a et il y aura toujours des tonnes de raisons pour se plaindre, on ne peut pas nier que le monde va mal, l’économie (on dirait qu’on est toujours dans une crise économique) un ouragan s’en vient, un tel a eu un grave accident, une tragédie par là etc… C’est connu, les bonnes nouvelles, ne font pas les nouvelles.
Bien sûre, se concentrer sur le positif, ça ne veut pas dire de dénier le négatif, l’idée n’est pas d’ignorer le négatif. J’aime dans l’Alchimiste, l’idée de transformation. Nous cherchons à transformer, ce qui est considérer comme étant négatif (la rage par exemple) ou des événements négatifs dans notre vie, en positif. Il y a plein d’histoire de personnes qui ont vécu des événements tragique et qui ont fait quelque chose de positif avec ça. Donc tu vois, tu es conscient que le négatif existe, tu deal avec ça, ton travail est de transformer ça en or. Tu te concentre sur le meilleur de toi.

Faire un choix
Mais avant, tu dois décider ce que tu veux faire avec tout ce potentiel. C’est pas évident je l’sais, mais tu dois quand même faire un choix. Quand tu fais un choix, ça veut dire oublier le reste, les autres options. On a tous entendu les athlètes parler de sacrifices pour se rendre où ils sont, c’est ça, tu sacrifie le reste.  En gardant toutes tes options ouvertes, tu te retrouves à rien faire finalement. Bien sûre, on ne peut pas tout faire, mais tu peux faire une chose, puis une autre et ainsi de suite.

Faire une liste
C’est à ce moment qu’entre en jeu la fameuse liste. Tu commences par tes priorités. (pour moi, ce qui est écrit est sacré). Quand j’écris mon programme d’entraînement, je le suis à la lettre, i stick to it.
Alors, tu pourrais commencer par faire une liste de tes priorités pour la journée, puis pour la semaine, pour le mois, pour l’année, et pour la vie finalement.
Ça donne une espèce de clarté dans tes affaires, et ce qui est clair, donne de l’énergie.
J’ai parlé dans un autre article de l’importance de l’engagement, de se commettre de s’engager, de prendre action, dans le but de réaliser tes engagements, de l’importance des échéances. Donc tu mets par écrits tes engagements et comme tout ce qui est écrit est sacré, tu réalise ce qui est écrit. Tu ne dois pas prendre la chose à la légère, c’est pour toi dans le fond.

Be bloody bold and resolute
Plus ton engagement est ferme, résolue, plus ça va te donner de l’énergie.
L’idée c’est d’être toujours en mouvement.
Tu peux apprendre à mettre les choses en perspective, de garder le courant d’énergie, que le niveau soit bas ou élevé, c’est à dire de bien canaliser cette énergie.
Les gens dont l’énergie circule bien, n’ont pas besoin de drogue pour se sentir vivant.
Il y a assez de travail constructif et créatif pour tout le monde. C’est un réservoir sans limite.
Aucune raison de ne pas commencer, maintenant.

Bon vent! et à la semaine prochaine!

Patrice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s