le fil #33 poetry in time of protest

positif

never more

le beat des dispersions du coeur / les os qui brûlent la bouche / les impuretés de l’émotion  Robert Fortin les nouveaux poètes d’Amérique

lovely bit of post…i want to put few good words

i find it hard to start

when upsetting the status quo

when the world is upside down

the crowds, the drama, the cycles

rage, rage against the dying of the light, Dylan Thomas

#npm17

Poetry in a time of protest, come to me

Say to them,
say to the down-keepers,
the sun-slappers,
the self-soilers,
the harmony-hushers,
« Even if you are not ready for day
it cannot always be night. »
You will be right.
For that is the hard home-run.
Live not for battles won.
Live not for the-end-of-the-song.
Live in the along.


« Speech to the Young » by Gwendolyn Brooks, from BLACKS
(Chicago, IL: Third World Press, 1991). Copyright © 1991 by Gwendolyn Brooks Blakely.

 

yes

absolutely

de moi à toi

peace & poetry

 

P.S

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s