Ode au Saint-Laurent (extraits)

[…]

Ce paysage est sans mesure

Cette figure est sans mémoire

 

J’écris sur la terre le nom de chaque jour

J’écris chaque mot sur mon corps

 

Phrase qui rampe meurt au pied des côtes

 

J’ai refait le geste qui sauve

Et chaque fois l’éclair disparut

 

Tu nais seul et solitaire ô pays

[…]

Ma langue est celle d’un homme qui naît

j’accepte la très brûlante contradiction

Verte la nuit s’allonge en travers de mes yeux

Et le matin très bleu se dresse dans ma main

Je suis le temps je suis l’espace

Je suis le signe et je suis la demeure

Je contemple la rive opposée de mon âge

Et tous mes souvenirs sont des présences

 

Je parle de tout ce qui est terrestre

Je fais alliance avec tout ce qui vit

 

Le monde naît en moi

 

Je suis la première enfance du monde

Je crée mot à mot le bonheur de l’homme

Et pas à pas j’efface  la souffrance

Je suis une source en marche vers la mer

Et la mer remonte en moi comme un fleuve

Une tige étend son ombre d’oiseau sur ma poitrine

Cinq grands lacs ouvrent leurs doigts en fleurs

Mon pays chante dans toutes les langues

 

Je vois le monde entier dans un visage

Je pèse dans un mot le poids du monde

[…]

 

Gatien Lapointe Ode au Saint-Laurent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s