Main d’oeuvre

La main saigne au cœur du faire

la main traverse l’épreuve

la main signe à l’encre noire

et creuse sa ligne de vie sur le cuivre verni.

 

Main de gloire couronnée d’agates

main de taille et de coupe

main de cisaille et de burin

main de berceau

main de plomb pour suivre l’œil vif

main pour prendre et donner à voir

main de pierre calcaire où s’inscrit la mémoire

main forte d’ombres et d’éclairs

main à la roue libre

main à l’étoile

main ferme sur la gouge cherchant

dans le fil du poirier le fruit du hasard

main d’écarts et d’estompes

main d’oubli sur l’établi où reposent les outils fatigués

main de repentirs

main de retouches et de rehauts

main haute sur la feuille vierge

main de belles lettres

main de chiffres et de signature

main de maître.

 

La main suit la vie à la trace

la main trace la vie et modèle sa face

rien ne s’efface aujourd’hui.

 

Roland Giguère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s