The old swimmer d’la p’tite Bourgogne

« Il aura peut être un arrière-goût amer, ce kaki éclatant et gorgé de jus. » (Kaga no Chiyo)

Une situation donné ne se répète jamais deux fois.

 

Rencontré M. Conway

the old swimmer d’la p’tite bourgogne

au marché At Water

un stylo à sa poche

au cas où une idée jaillirait de son vieux génie,

on sait jamais

un poème sur les pissenlits il écrit,

sur la permanence, la poussière, les mal-aimés.

Ce vieil homme qui me montre sa feuille toute raturée

me touche le coeur.

Je poursuis avec un sourire idiot

dans l’opulence printanière

du marché en fleur.

 

le monde entier n’est rien de plus que la manière dont le soi en tant qu’être-temps s’élève continuellement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s