Les chemins de travers

20170802_180139

Personne ne peut bâtir à ta place le pont qu’il te faudra toi-même franchir sur le fleuve de la vie, personne hormis toi. Certes, il existe des sentiers et des ponts et des demi dieux sans nombre qui offriront de te porter de l’autre côté du fleuve, mais seulement au prix de toi-même: tu te mettrais en gage et tu te perdrais. Il n’existe au monde qu’un seul chemin sur lequel nul autre que toi ne peut passer. Où mène-t-il? Ne te le demande pas. Suis-le. (Friedrich Nietzsche, considérations inactuelles III).

 

C’est le matin, je suis à mon bureau, ma concentration est bonne je sens que je rentre dans quelque chose, puis, quelqu’un descend les marches juste en face de ma fenêtre (mon bureau est en bas, on peut y accéder par l’extérieur) je bondis : j’peux vous aider!? I am here for the keys, dit-elle avec un accent incomprehensible, WHAT? The keys….c’est le voisin, son apart est sur AIRBnB. Et voilà, les pensées que j’avais à portée de main, parties, disparues. Où en étais-je.

Tu vois, ce genre de chose, ça arrive tout le temps. Le pire c’est quand l’interruption vient de toi-même, t’es en plein dedans, et puis bang ! faut pas qu’j’oublie de téléphoner un tel, d’aller acheter un truc avant que ça ferme… tu retournes à tes brebis, plus rien, un champ vide, un blanc, comme une page blanche qui te regarde la bouche grande ouverte parce qu’elle est affamée, cette page, c’est qu’elle est insatiable cette page, mais toi tu es dans le brouillard. Plus rien. Le noir.

Enluminure de la semaine qui vient de passer :

Note pour moi-même : ne pas oublier de mettre mon détecteur de bullshit à ON.

Walk the talk.

BTW, saviez-vous qu’il existe un cours qui s’appel Calling Bullshit qui a été monté par 2 prof de l’université de Washington, Carl Bergstrom et Jevin West. Vous pouvez y jeter un coup d’œil ici : YouTube playlist

WORK HARDER…non, work SMARTER! You think you are smart?

WORK SMARDER : )

Sois honnête : est-ce que tes ambitions sont suffisamment élevées ? Est-ce que c’est la meilleure chose que tu es capable de faire ?

à lire :

The lighting of western Philosophy de Bertrand Russel

Reasons and Persons de Derek Parfit

The last word de Thomas Nagel

Life’s operating manual de Tom Shadyac

The road less travel de M. Scott Peck.

Dans mon carnet :

Saisis-moi au passage si tu as la force, et tâche à résoudre l’énigme du bonheur que je te propose. Proust Le temps retrouvé.

Ma vertu préférée ? L’honnêteté

Show up-show-up and show-up! Do the work – is less painfull than the guilt of not doing anything.

“the self is never to be found but must be created, not the happy accident of passivity, but the product of a thousand actions, large and small, conscious or unconscious performed not ‘away from it all” but in the face of “it all” for better or for worse, in work and leisure rather than in free time”

Robert Penn Warren.

Of this there can be no question — creative work requires a loyalty as complete as the loyalty of water to the force of gravity. A person trudging through the wilderness of creation who does not know this — who does not swallow this — is lost. He who does not crave that roofless place eternity should stay at home. Such a person is perfectly worthy, and useful, and even beautiful, but is not an artist.

Mary Oliver

 

C’est le matin, je travail, il n’y a plus rien d’autre qui existe. Désolé si je suis en retard, ça se pourrait même que j’arrive pas du tout.

je vous souhaite une bonne semaine prolifique.

 

Patrice

 

Publicités

le fil #33 poetry in time of protest

positif

never more

le beat des dispersions du coeur / les os qui brûlent la bouche / les impuretés de l’émotion  Robert Fortin les nouveaux poètes d’Amérique

lovely bit of post…i want to put few good words

i find it hard to start

when upsetting the status quo

when the world is upside down

the crowds, the drama, the cycles

rage, rage against the dying of the light, Dylan Thomas

#npm17

Poetry in a time of protest, come to me

Say to them,
say to the down-keepers,
the sun-slappers,
the self-soilers,
the harmony-hushers,
« Even if you are not ready for day
it cannot always be night. »
You will be right.
For that is the hard home-run.
Live not for battles won.
Live not for the-end-of-the-song.
Live in the along.


« Speech to the Young » by Gwendolyn Brooks, from BLACKS
(Chicago, IL: Third World Press, 1991). Copyright © 1991 by Gwendolyn Brooks Blakely.

 

yes

absolutely

de moi à toi

peace & poetry

 

P.S

Le fil de ce jour #27

 “Every poem is a momentary stay against the confusion of the world.” – Robert Frost, born #OnThisDay in 1874

Our topic of the day is the fight against corruption #Navalni

Le héro de ce jour: #Navalni et les 60 000 personnes qui ont lutter avec courage contre la #corruption en Russie.

Ils ont toute mon admiration.

“Guys, I’m okay,” Navalny wrote on Twitter. “No need to fight to get me out. Walk along Tverskaya. Our topic of the day is the fight against corruption.”

100 years ago, the Bolshevik revolution… l’histoire en boucle….après…le pouvoir ça corrompt…forcément…we must never forget

We must never forget that art is not a form of propaganda; it is a form of truth.”  was saying JFK.

« And were an epitaph to be my story

I’d have a short one ready for my own.

I would have written of me on my stone:

I had a lover’s quarrel with the world. » Robert Frost

 

P.S